Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Aius Locutius - Page 5

  • Le vertébré

     

    Squelettes_de_vertébrés.jpg 

     

    "Plus nous servons de la bouillie au gens, plus nous essayons d'enrober la vérité de sucre pour ne pas les blesser, plus nous commettons une injustice."

    Mère Marie Angélique de l'Annonciation (1923 - 2016)

     

     

     

    Il est tout de même étonnant que face à la femellisation de la théologie actuelle, suivant en cela la femellisation de la société post-moderne, maternisation totalisante qui trop embrasse et voudrait tout fusionner, enrober de sucre la moindre aspérité jusqu'à la nausée, ce soit une religieuse qui rappelle que le catholicisme est une religion de vertébrés (qu'on se rappelle sainte Catherine de Sienne), et non de lombrics ou mollusques qu'on peut tordre en tous sens sans en affecter la forme du moins du monde. Il est utile de rappeler que le christianisme est une religion qui à la fois rassemble dans une communion, mais aussi dans le même mouvement sépare et discrimine. "Je ne suis pas venu apporter la paix mais le glaive" :  chacun aura, d'une façon ou d'une autre, à se positionner vis-à-vis du Christ, et être simplement gentil, sympa, cool, s'engager dans la lutte contre la fracture numérique ou contre la discrimination des unijambistes chez les Kalenjins ne suffira pas.

    Le christianisme est une religion dans l'histoire de l'humanité, et cette histoire marquée par le péché est faite de conflits et marche aux conflits. Certain(e)s voudraient croire qu'en étouffant les conflits comme une mère psychopathe étouffe son nouveau-né, on supprimerait de fait le péché. On ne fait en réalité que le mettre sous une pression énorme. Le voilà qui suinte alors par tous les pores de cette humanité camisolée.

  • De l'antisémtisme

    L'antisémitisme par Philippe Muray :

    "Très peu d'écrivain sont, en fait, innocents d'antisémitisme. Ni Gide (dans son journal), ni des "humanistes" fort respectables comme Duhamel ou le délicat Giraudoux n'en sont exempts. Mais leur antisémitisme paraissait alors parfaitement admissible et de bonne compagnie, tandis que celui hurlé, vociférant, vulgaire, scatologique de Céline est apparu évidemment comme trop voyant; (...) La communauté s'est déchargé sur lui de son péché chuchoté. J'ai aussi l'impression que l'antisémitisme a trouvé en lui son point maximum d'exténuation après une histoire pluriséculaire.

    Au XIX°siècle, l'exemple le plus frappant c'est Marx lui-même, qui inaugure en quelque sorte, après l'antisémitisme chrétien [?], l'ère de l'antisémitisme "scientifique", économiste, rationnel (préparé dès l'époque des Lumières par certains penseurs comme Voltaire, dont je conseille de lire l'édifiant article "juifs" du Dictionnaire philosophique). Le texte de Marx, qui gêne depuis un siècle tous les marxistes, c'est l'Essai sur la question juive. Si on regarde les choses de près, on s'aperçoit qu'en somme le réflexion marxiste prend son élan à partir de convictions antisémites . 
    (...)
    Dans l'Ecole des cadavres, Céline mentionne élogieusement Marx, penseur rangé pour l'occasion dans le grand Panthéon antisémite... Et pis voyez la correspondance de Marx et d'Engels. Engels antisémite "àla prussienne"... Ou encore les réflexion de Bakounine, qui vomit Marx parce qu'il est juif? Ou de Proudhon, qui parle de ce "sale Juif" de Marx..."

    Philippe Muray, Essais, "Pourquoi il y a-t-il du Céline plutôt que rien", Les Belles Lettres p835

  • Best of

    Ceci est un "best of" du millénarisme climatique :

    Alimentation: le réchauffement climatique pourrait provoquer 500.000 morts en 2050 (AFP 03/03/2016)

    Intempéries : Hollande lie les pluies incessantes au réchauffement climatique (LCI 02/06/2016)

     

     

  • Poussez-pas

    Il serait intéressant de noter combien d'anciens collaborateurs jugés en France on eut, avant guerre une carrière politique proche des milieux dits de gauche.

    - Bousquet ?

    - Papon ?

     

    Bingo...

  • Autruche

    autruches.jpg Autre article du Spiegel confirmant les précédents :

    "Aber ohne eine solche Reform kann man den islamistischen Terrorgruppen auch theologisch nicht Paroli bieten. Bisherige Versuche sind kraftlos. Wichtige sunnitische Geistliche sagen, der IS habe nichts mit dem Islam zu tun, sondern sei eine Kreation des israelischen Geheimdienstes Mossad. So etwas ist haarsträubend und durchsichtig, soll von eigenen Fehlentwicklungen ablenken und jegliche Verantwortung zurückweisen. Dabei hat sich die extremistische Form des Islam, eine Todestheologie, die von Dschihadisten benutzt wird, um Anhänger zu rekrutieren, seit Jahrzehnten in der islamischen Welt eingeschlichen. Die religiösen Autoritäten, von Marokko über Sudan und Ägypten bis Saudi-Arabien und Pakistan, tun nichts dagegen."

    "Mais sans une telle réforme [interne de l'islam, NDT] on ne pourra défier théologiquement les groupes terroristes islamistes. Les tentatives précédentes se sont révélées impuissantes. D'important religieux sunnites disent que l'IS n'a rien à voir avec l'islam, mais est une création du Mossad. Une telle chose est hallucinante et visiblement [à pour objectif] de détourner l'attention de leurs propres erreurs, et de rejeter toute responsabilité. Ce faisant, c'est une forme extrémiste de l'islam introduite depuis des décennies, une théologie de la mort, qui est utilisé par les djihadistes pour recruter des adeptes. Les autorités religieuses [sunnites donc, NDT] du Maroc et de l'Egypte au Soudan Arabie saoudite et le Pakistan, ne font rien pour contrer cela."

     

    -> le problème est bien un problème de l'islam sunnite - islam sur lequel ont misé depuis des décennies les pays occidentaux contre le chiisme. Visiblement le mauvais cheval...